Attention aux méfaits du soleil

Aperçu

  • Environ 80 000 Canadiens recevront un diagnostic de cancer de la peau cette année; la grande majorité d’entre eux auront des cancers de la peau relativement peu dangereux
  • Les effets nocifs du soleil peuvent s'accumuler
  • Les gens à la peau claire sont particulièrement à risque
  • Le Dr Claveau recommande d’appliquer un écran solaire, de porter un chapeau et non une casquette et de se tenir à l'ombre lorsque le soleil est à son zénith

S’il n’en tenait qu’à lui, le Dr Joël Claveau rencontrerait beaucoup moins d’agriculteurs.

Venant d’un médecin qui dirige une clinique privée très fréquentée de Québec où les producteurs agricoles représentent le plus important groupe de clients dont le nombre augmente le plus rapidement, l’affirmation a de quoi étonner. Ce qu’il faut toutefois savoir, c’est que le Dr Claveau est un dermatologue spécialiste du cancer de la peau.

Il est notamment un médecin et un chercheur de calibre mondial sur le mélanome malin – le type de cancer le plus susceptible de se propager à l’intérieur du corps et d’être mortel.

Le Dr Claveau affirme que dans sa pratique, il voit rarement un agriculteur de plus de 50 ans qui n’a pas été touché par le cancer de la peau.

Il faut donc prendre des mesures préventives chaque jour, même lorsque le temps est nuageux.

« Ceux qui minimisent ou rejettent les risques pour la santé de l’exposition au soleil pour les agriculteurs, les travailleurs de la construction et les autres personnes qui passent la majeure partie de leur temps à l’extérieur ne font que jouer à l’autruche. »

Environ 80 000 Canadiens recevront un diagnostic de cancer de la peau cette année. La grande majorité d’entre eux auront des cancers de la peau relativement peu dangereux comme le carcinome basocellulaire et le carcinome spinocellulaire, qui peuvent être traités sans danger dans le cabinet du dermatologue.

Toutefois, environ 6 500 nouveaux cas de mélanome, forme plus rare et plus meurtrière de cancer, seront également découverts, ce qui entraînera environ 1 600 décès causés par la leucémie et d’autres cancers.

Les choses pourraient être différentes

Selon le Dr Claveau, la plupart des cancers de la peau sont le résultat des effets nocifs des rayons ultraviolets du soleil. Ces derniers causent des mutations génétiques qui entraînent une croissance débridée des cellules. Les gens à la peau claire sont particulièrement à risque.

« On constate un effet cumulatif, explique le Dr Claveau. Les agriculteurs qui semblent en bonne santé à 50 ans peuvent montrer des symptômes de cancer de la peau à 70 ans, constate-t-il. Il faut donc prendre des mesures préventives chaque jour, même lorsque le temps est nuageux. »

Le Dr Claveau recommande d’appliquer un écran solaire sur les parties du corps exposées le matin avant de sortir, puis de nouveau à l’heure du dîner.

Il recommande également de porter un chapeau, et non une casquette, qui ne protège pas adéquatement les oreilles et le cou. Il est également essentiel de se tenir à l’ombre le plus souvent possible, en particulier lorsque le soleil est à son zénith.

Enfin, consultez un médecin si vous constatez l’apparition d’une lésion ou d’un grain de beauté douloureux à un endroit où la peau est exposée au soleil ou même à un endroit rarement exposé au soleil. « Si la lésion est présente depuis quelques mois, vous devriez considérer qu’il s’agit d’un cancer jusqu’à preuve du contraire », conseille le Dr Claveau.

Pour apprendre à vous protéger, consultez d’autres conseils sur le site Web de l’Association canadienne de dermatologie ou Santé Canada.

D'après un article de l'AgriSuccès de juillet/août 2015 par Mark Cardwell

M. Cardwell est journaliste et rédacteur indépendant dans la région de Québec. MarkCardwell.ca