Une bonne année commence par une bonne santé physique et mentale

Bon nombre de résolutions du Nouvel An sont axées sur la forme physique et la perte de poids. Mais quelles sortes de résolutions axées sur la santé mentale les familles d’agriculteurs devraient-elles envisager?

Pierrette Desrosiers
Psychologue du travail, conférencière, formatrice, coach, auteure et spécialiste en agriculture

Simplifiez votre vie

Le fait de simplifier votre vie améliore votre santé psychologique, physique et financière. Voici quelques moyens de lâcher prise :

  • Possessions : Réduisez le nombre d’objets que vous possédez mais dont vous n’avez pas vraiment besoin ou que vous utilisez peu, comme des vêtements, des bibelots, des ustensiles de cuisine, des outils et même de l’équipement.
  • Décisions à prendre : Établissez des routines, des protocoles, des règles. Limitez vos options lorsque vous avez une décision d’achat à prendre.
  • Projets : Évitez de vous lancer dans des projets trop ambitieux. Limitez le nombre, la portée et la fréquence des petits et des grands projets.
  • Activités : Il arrive que nous soyons accaparés par nos propres activités et par celles de nos enfants. Chaque activité demande souvent plus de temps que prévu.
  • Conflits interpersonnels : Choisissez vos combats. Apprenez à vous détacher.
  • Buts : Classez-les par priorité et ne conservez que les plus importants.

Apprenez à repousser les choses futiles si vous voulez vous concentrer sur ce qui est essentiel. Choisissez de simplifier votre vie – lentement mais sûrement, un aspect à la fois – afin de maximiser votre satisfaction, votre efficacité et votre bien-être, pour vous et pour vos proches.

Renforcez votre capacité de résilience

L’Organisation mondiale de la santé définit la santé mentale comme un « état de bien-être dans lequel une personne peut se réaliser, surmonter les tensions normales de la vie, accomplir un travail productif et contribuer à la vie de sa communauté ».

L’agriculture est considérée comme l’un des métiers les plus risqués et stressants au monde, ce qui n’a rien de surprenant étant donné la multitude de facteurs incontrôlables. Parallèlement, les agriculteurs ont tendance à taire leurs problèmes et à ne pas demander d’aide lorsqu’ils en ont besoin. De ce fait, ils sont particulièrement exposés aux problèmes de santé mentale comme la dépression, l’anxiété et même le suicide.

Dans ce contexte, il est impératif que les agriculteurs (et les personnes qui les soutiennent) en apprennent davantage au sujet de la gestion du stress et renforcent leur capacité de résilience. Essayez ce plan de résolution des problèmes de santé mentale en quatre étapes (adapté du livret Difficult Times: Stress on the Farm).

  • Prenez conscience de votre propre niveau de stress. Où se situe-t-il aujourd’hui? Quels sont vos symptômes de stress? Il existe de nombreuses applications mobiles gratuites de gestion du stress. Essayez-en quelques-unes pour trouver celle qui vous convient.
  • Apprenez à accepter que certaines choses sont indépendantes de votre volonté. Les conditions météorologiques, les ravageurs et les maladies des animaux, entre autres, ne sont pas des mesures de votre réussite ou de votre échec personnel.
  • Développez de bons mécanismes de défense. Tâchez de bien vous alimenter, de dormir suffisamment et de faire de l’exercice. Faites des pauses, respirez et passez du temps avec des proches. Trouvez un ami ou un professionnel digne de confiance à qui vous pouvez parler si vous avez besoin d’aide.
  • Prenez des mesures concrètes pour intégrer la santé mentale à votre plan personnel et au plan d’activités de votre ferme. Consultez un médecin. Vous le valez bien!
Adelle Stewart
Accompagnatrice personnelle certifiée et directrice des opérations, Bridges Health

Trouvez le juste équilibre

La volonté de maintenir ou d’améliorer votre forme physique et de porter attention à votre alimentation est déjà une excellente résolution, parce que cela contribue à préserver votre santé mentale.

L’atteinte du mieux-être mental repose sur un équilibre entre les dimensions physique, émotionnelle et sociale de notre existence. Un régime d’exercice et une alimentation saine comblent la dimension physique de la santé mentale – un pas de fait!

Par ailleurs, l’homme étant un animal social, nous avons besoin d’avoir des interactions de qualité avec les autres pour stimuler notre mieux-être social. Qu’il s’agisse d’un souper informel, d’un dîner à la table de la cuisine ou d’un café matinal à la brûlerie du coin, la résolution de passer plus de temps de qualité avec la famille et des amis favoriserait votre mieux-être mental.

Pour ce qui est du mieux-être émotionnel, la résolution de « vivre vos émotions » serait un excellent moyen de commencer l’année 2019. Nous avons une multitude d’émotions naturelles, et il est important de les éprouver plutôt que de les réprimer. Que vous vous sentiez triste ou furieux, joyeux ou heureux, la résolution d’exprimer vos sentiments ou de les explorer par vous-même peut influer grandement sur votre résilience.

 

Téléchargez la publication Cultiver la résilience : Prenons soin de nous et de nos proches et découvrez des témoignages, des ressources et des conseils d’experts pour une meilleure santé mentale.

D’après un article de l’AgriSuccès (janvier 2019).