Est-ce la fin de l'éloge de la grosseur dans le domaine de l'équipement agricole?

driverless-tractor

Aperçu

  • Certains croient que la tendance de longue date à vouloir de l’équipement toujours plus gros va non seulement cesser, mais qu’elle va aussi s’inverser radicalement
  • Bien qu'efficaces, les grosses machines ont des besoins en puissance plus élevés, nécessitent des coûts d'investissement énormes et entraînent des problèmes de compactage du sol
  • Les tracteurs robotisés n'ont pas besoin de conducteur, sont moins chers et travaillent 24 heures sur 24

Au fil du temps, j’ai appris que lorsqu’on surveille la technologie et qu’on tente de prévoir comment elle évoluera dans l’industrie agricole, il faut faire preuve d’une grande curiosité et avoir l’esprit ouvert. L’hiver dernier, j’ai assisté à une conférence qui m’a fait douter de mon ouverture d’esprit.

La grosseur est-elle vraiement un gage d'efficacité?

Le conférencier, M. Scott Shearer, ingénieur agricole de la Ohio State University, prédit que la tendance de longue date à vouloir de l’équipement toujours plus gros va non seulement cesser, mais qu’elle va aussi s’inverser radicalement.

Que se passe-t-il quand nos machines n’ont plus besoin de conducteurs? Lorsqu’il n’y a même plus de siège du conducteur?

Partons du principe que notre incitation première à fabriquer des équipements de plus en plus gros est l’efficacité.

Un tracteur capable de tirer un outil de 18 ou de 24 mètres est beaucoup plus efficace et couvre une superficie bien plus grande que celui capable de tirer un outil de 9 mètres : plus c’est gros, mieux c’est.

Bien entendu, plus les instruments que nous attelons aux tracteurs sont gros, plus les besoins en puissance sont élevés. Les coûts d’investissement sont énormes pour des biens qui demeurent inutilisés la plus grande partie de l’année, et le poids des énormes tracteurs, moissonneuses-batteuses et chariots entraîne un problème indéniable de compactage du sol. Jusqu’où irons-nous et que sommes-nous en train de faire à nos sols?

Une flotte de petits tracteurs robotisés

Toutefois, que se passe-t-il quand nos machines n’ont plus besoin de conducteurs? Lorsqu’il n’y a même plus de siège du conducteur? Ne change-t-on pas l’équation? Si nous nous dirigeons vers un monde où les tracteurs se conduisent automatiquement, pourrions-nous remplacer les gros tracteurs ultra-puissants et les gros instruments qu’ils tirent par plusieurs petits tracteurs robotisés qui tirent des outils encore plus petits?

Au départ, j’ai écarté cette idée, mais voilà qu’elle ne me quitte plus. Une flotte de petits tracteurs robotisés fonctionnerait 24 heures sur 24. Ces tracteurs ne seraient pas conçus pour durer 30 ans ou plus comme nos équipements actuels. De plus, ils coûteraient peut-être beaucoup moins cher parce qu’une grande partie du coût de l’équipement actuel est liée au confort du conducteur et à la facilité d’utilisation.

Selon M. Shearer, nous pourrions envisager des robots très simples de 60 ou 70 chevaux-puissance alimentés par des moteurs à essence économiques et faciles à réparer. Six petits tracteurs robotisés tirant des instruments de 3 mètres pourraient-ils remplacer un gros tracteur de 450 chevaux- puissance tirant un instrument de 18 mètres?

Le modèle de propriété changerait peut-être aussi. Par exemple, les terrains de golf louent des flottes de voiturettes pour les tournois. Pourquoi les producteurs ne pourraient-ils pas louer des flottes de petits tracteurs robotisés qui ne prennent jamais de pauses et qui passent d’un champ à l’autre suivant les besoins?

Cela donne beaucoup à réfléchir, et cette transformation ne s’opérera pas du jour au lendemain, mais lorsqu’il n’y a plus d’humain au volant des tracteurs, la donne change complètement. Quand vous aurez cessé de rire sous cape de cette idée folle, continuez d’y penser. Peut-être qu’à l’avenir, nous ne ferons plus l’éloge de la grosseur.

 

D'après un article de l'AgriSuccès (juillet/août 2016) de Peter Gredig (@Agwag)

Saviez-vous que nous organisons des activités d'apprentissage à travers le Canada sur des sujets comme celle-ci ? Trouvez un événement près de chez vous.