Cinq facteurs à surveiller liés à la rivalité des cultures agricoles au Canada

battle-of-crops

Aperçu

  • La production de légumineuses a nettement augmenté dans l’Ouest canadien, et ce, aux dépens d’autres pays
  • Aujourd’hui, la Russie est l’un des principaux exportateurs de blé au monde
  • Les tendances et les préférences des consommateurs peuvent déterminer le choix des cultures
  • L’envie de passer à d’autres cultures augmente lorsque des problèmes surviennent, comme des maladies ou des dommages causés par le gel
  • Les politiques sur les biocarburants aux États-Unis et au Canada auront une incidence sur la demande future

Le canola, autrefois qualifié de culture « cendrillon », est maintenant la plus grande culture en importance au Canada. Il occupe plus d’acres et affiche une plus grande valeur que toute autre céréale ou que tout autre oléagineux. Comment le canola a-t-il surpassé le blé dans un pays qui se targuait autrefois d’être le grenier du monde? (Lisez l’article complet dans notre numéro spécial dAgriSuccès – Célébrons les 150 ans de l’agriculture canadienne.

Si le canola occupe actuellement la première place, d’autres aspirants au titre, en particulier les légumineuses, pourraient rapidement ravir des acres au canola. Voici cinq facteurs à surveiller qui sont liés à la course aux acres des cultures agricoles au Canada :

Comment le canola a-t-il surpassé le blé dans un pays qui se targuait autrefois d’être le grenier du monde?

1.       Avantage concurrentiel 

La production de légumineuses a nettement augmenté dans l’Ouest canadien, et ce, aux dépens d’autres pays, comme la Turquie. Pour ce qui est de l’avoine, notre avantage concurrentiel réside dans la proximité du marché des États-Unis.

2.       Changements politiques majeurs

Il y a 40 ans, l’ancienne Union soviétique était le premier importateur de blé; aujourd’hui, la Russie est l’un des principaux exportateurs de blé au monde.

3.       Préférences des consommateurs 

Lorsque les consommateurs décident de renoncer à des aliments qui contiennent du gluten, cela a une incidence sur la demande de blé; et lorsqu’ils consomment plus de bières artisanales, la demande d’orge brassicole augmente.

4.       Problèmes de récolte

Si les producteurs se heurtent à d’importants problèmes de production, comme des maladies ou des dommages causés par le gel, ils ont davantage envie de passer à d’autres cultures.

5.       Politique sur les biocarburants 

La production d’éthanol aux États-Unis a créé un nouveau marché immense pour le maïs. Les stratégies politiques qui seront adoptées aux États-Unis et au Canada auront une incidence sur la demande future.

Financement agricole Canada est votre source de conseils sur la commercialisation des produits agricoles. Assistez à un événement, Abonnez-vous à FAC Express pour lire notre Analyse du marché hebdomadaire ou consultez notre section Agriconnaissances pour des vidéos et des articles comme celui-ci :

Que nous réserve l’année commerciale 2016-2017 en ce qui concerne les céréales et les oléagineux?