Pourquoi les recettes des cultures sont pertinentes pour la valeur des terres agricoles

Le rapport Valeur des terres agricoles 2016 de FAC indique que la valeur des terres agricoles a continué d’augmenter au Canada. Dans ce billet, j’examinerai les valeurs en Saskatchewan et en Ontario afin d’illustrer la relation variable entre les recettes des cultures et les taux de croissance de la valeur des terres agricoles d’un bout à l’autre du pays. Comprendre le lien entre les recettes des cultures et la valeur des terres nous permet de saisir comment certaines valeurs se sont raffermies et pourquoi cette progression pourrait également ralentir.

Les recettes des cultures canadiennes ont probablement progressé en 2016

Nous estimons qu’à l’échelle nationale, les recettes des cultures ont augmenté de 2 % en 2016. Cette progression s’explique par les hausses de rendements et la croissance de la production qui se sont traduites par la deuxième récolte en importance de l’histoire (91,7 millions de tonnes métriques). Par conséquent, les recettes des cultures devraient aussi légèrement augmenter en 2017.

L’augmentation des stocks mondiaux de trois principales cultures (le maïs, le soja et le blé) a exercé une pression sur le prix des produits de base en 2016. Protégés par la faiblesse du huard, les producteurs au pays n’ont toutefois pas connu les chutes de prix contrairement aux producteurs américains. Le maïs, le blé et le canola étaient, en moyenne, en baisse de 10 % par rapport à leur moyenne de 5 ans et le prix du soja en Ontario se situait autour de cette moyenne.

Les provinces de la Saskatchewan et de l’Ontario sont différentes

Néanmoins, la relation entre les recettes de cultures et la valeur des terres agricoles évolue sans cesse.

Au cours des dix dernières années, la valeur des terres agricoles de la Saskatchewan a généralement suivi les recettes des cultures (figure 1). En 2016, le prix moyen par acre des terres agricoles a dépassé les recettes des cultures quand les conditions climatiques ont affecté la qualité et la récolte de plusieurs cultures dans l’Ouest canadien. Agriculture et Agroalimentaire Canada estime qu’en 2016, les recettes des cultures ont chuté de 5 % en Saskatchewan.

L’Ontario présente un portrait différent (figure 2). Les recettes des cultures ont atteint un sommet en 2013 et elles sont demeurées relativement stables depuis. La valeur des terres agricoles a continué de grimper, en réaction à diverses pressions.

Suivre les fluctuations des recettes des cultures et de la valeur des terres agricoles

Les recettes des cultures ne sont pas le seul facteur à influencer la valeur des terres agricoles. Cette relation évolue également au fil du temps, comme ce fut le cas récemment, en raison des excellentes perspectives de la demande de produits de base agricoles canadiens et du contexte de faiblesse des taux d’intérêt. Les recettes des cultures restent néanmoins un facteur déterminant.

Deux façons de raffermir les recettes des cultures

  1. L’accroissement de la productivité peut permettre d’absorber les pressions possibles sur les prix qui sont attribuables à l’augmentation des stocks mondiaux.
  2. L’efficience devrait offrir la souplesse voulue pour faire face aux différentes conditions du marché qui se présentent.

Pour de plus amples renseignements au sujet de l’évolution de la valeur des terres agricoles dans votre région, visionnez notre vidéo ou téléchargez le rapport intégral. N’oubliez pas de vous inscrire au webinaire qui aura lieu le 18 avril et qui sera animé par Jean-Philippe Gervais, économiste agricole en chef à FAC. Vous aurez la possibilité de lui poser des questions en direct.

Télécharger la version intégrale du rapport maintenant.