Vous souhaitez planifier votre relève? Utilisez les outils suivants afin d’évaluer la valeur commerciale de votre entreprise

Connaître la valeur commerciale de votre entreprise est important, surtout lorsque le moment est venu d’amorcer la planification de la relève. Que vous souhaitiez établir la juste valeur d’une entreprise à vendre ou que vous mettiez la vôtre en vente, voici trois méthodes d’évaluation fréquemment utilisées que vous devriez connaître.

1. Évaluation des profits

La juste valeur est évaluée en fonction de la probabilité des revenus ou des bénéfices futurs. Dans ce cas, il s’agit d’une méthode courante appelée capitalisation des bénéfices.

Par exemple :

Une exploitation acéricole a généré 200 000 $ en recettes chaque année au cours des cinq dernières années, et a des dépenses annuelles de 100 000 $. Ses gains annuels sont donc de 100 000 $.

Supposons qu’aucune croissance moyenne des revenus n’est prévue à l’horizon. Les profits futurs devront être ajustés en fonction du risque que représentent l’exploitation, l’aversion de l’acheteur au risque et le coût de renonciation de l’investissement dans l’entreprise. Pour les fins de la discussion, supposons que le taux de capitalisation est de 10 %.

Cela signifie que l’évaluation de la « valeur des bénéfices » de l’exploitation acéricole est de 1 000 000 $ (100 000 $/0,10 = 1 000 000 $).

2. L’évaluation de la valeur marchande

La technique de la valeur marchande compare la valeur de revente d’entreprises dont la taille, le secteur d’activité et l’emplacement sont similaires, et dans le cas d’une exploitation agricole, elle tient compte de la qualité des terres. Cette méthode est efficace, mais uniquement si les données de comparaisons sont disponibles. 

3. L’approche patrimoniale

La méthode de liquidation soustrait simplement le passif d’une entreprise de son actif, en calculant combien d’argent l’entreprise pourrait rapporter en liquidant toutes ses immobilisations corporelles et en payant toutes ses dettes.

L’approche patrimoniale est rarement utilisée pour évaluer les exploitations saines. Bien qu’il soit parfois difficile de séparer l’utilisation commerciale de l’utilisation personnelle des actifs (p. ex., les avions utilisés pour l’épandage aérien ont souvent un double usage), cette méthode d’évaluation est utilisée principalement pour les entreprises en liquidation.

Quelle évaluation devrais-je utiliser?

D’autres méthodes d’évaluation existent, et la plupart des professionnels ont tendance à utiliser plus d’une méthode. Cependant, la méthode la plus appropriée varie en fonction des perspectives sectorielles et commerciales. Que ce soit pour vendre ou acheter une ferme, planifier la relève familiale ou tenter de trouver de nouveaux investisseurs, les propriétaires d’entreprises ayant une solide compréhension de la valeur commerciale de celles-ci sont mieux placés pour négocier des conditions équitables.

Les propriétaires d’entreprises devraient toujours consulter un professionnel avant d’utiliser les méthodes d’évaluation susmentionnées.


Blair Baillargeon, stagiaire en agroéconomie