Alimentation : une croissance manufacturière bienvenue dans l’économie canadienne

Les secteurs agricoles et agroalimentaires canadiens continuent à propulser la croissance manufacturière au Canada.

Et le meilleur est à venir selon un rapport du Conseil consultatif en matière de croissance économique. La consommation alimentaire mondiale devrait augmenter d’environ 60 % d’ici 2050 et l’offre mondiale doit combler cette augmentation. Et qui est mieux positionné que le Canada, en sa qualité de leader mondial en termes de production et en raison de ses antécédents d’exportation basés sur une réputation étayée en tant que producteur d’aliments sûrs et de haute qualité, pour répondre à la demande?

L’industrie de la fabrication de produits alimentaires et de boissons : un élément constamment positif

Les exportations canadiennes d’aliments et de boissons ont presque doublé au cours des 10 dernières années. En 2016, elles ont atteint 33,5 milliards de dollars alors qu’elles étaient de 18,4 milliards de dollars en 2007. Et au cours des 20 dernières années, l’industrie de la fabrication de produits alimentaires et de boissons a connu une croissance de plus de 40 %. C’est quatre fois supérieur au rythme de croissance de l’ensemble du secteur manufacturier canadien pendant la même période.

Même la crise financière n’a pas eu les mêmes répercussions sur le secteur agroalimentaire que sur les autres secteurs manufacturiers. Un dollar fort et des marchés d’exportation en baisse en ce moment a frappé très durement l’ensemble du secteur manufacturier canadien, mais beaucoup moins l’industrie alimentaire :

Sur la base de sa capacité à affronter la tempête, l’industrie de la fabrication de produits alimentaires et de boissons a participé à la croissance générale du secteur manufacturier au Canada. Entre 1997 et 2007, cette industrie représentait près de 13 % de l’économie manufacturière. Depuis 2008, l’industrie représente 16 % de l’ensemble de l’économie manufacturière canadienne.

La croissance annuelle de l’industrie de la fabrication de produits alimentaires et de boissons a été de 1,9 %, soit plus du double que l’ensemble de toute l’industrie manufacturière (0,7 %) au cours des 20 dernières années (de 1997 à 2016).

L’importance de l’industrie de la fabrication de produits alimentaires et de boissons se maintient dans l’ensemble des provinces

Peu importe où cette industrie est florissante dans l’ensemble du pays. L’industrie de la fabrication de produits alimentaires et de boissons rapporte gros à chacune des économies provinciales.

En 2015, elle représentait de 1 à 5 % de la croissance économique globale de chacune des provinces. Elle comptait également pour pas moins de 14,6 % de l’ensemble du PIB du secteur manufacturier en Ontario et au Québec – et pour un remarquable 53,1 % de l’ensemble du PIB du secteur manufacturier à l’Île-du-Prince-Édouard.

Le monde a besoin de plus de nourriture et étant donné que la croissance mondiale fait en sorte que plus de personnes peuvent accroître leur apport calorique et la diversité de leur menu, le Canada est bien positionné pour tirer son épingle du jeu. Nous sommes déjà un leader mondial en tant que producteur et exportateur en agroalimentaire. Il n’est pas difficile d’imaginer que nous pouvons répondre à la demande croissante pour des aliments sûrs et de haute qualité en ayant une présence encore plus forte sur les marchés mondiaux.

Craig Klemmer
Économiste agricole principal

Craig Klemmer a commencé sa carrière à FAC en 2009 en tant qu’économiste agricole. Il se spécialise dans la surveillance et l’analyse de l’environnement macroéconomique, la modélisation de l’état de santé de l’industrie et la prestation d’analyses des risques liés à l’industrie. Avant son arrivée à FAC, il a travaillé à la Direction de l’élevage du ministère de l’Agriculture de la Saskatchewan. M. Klemmer est titulaire d’une maîtrise en agroéconomie de l’Université de la Saskatchewan.

@CraigKlemmer