La location de terres agricoles du point de vue du propriétaire fonciere

La baisse des prix des cultures mettra certainement les taux de location au comptant au premier plan des conversations cet automne. Dans notre billet du mois dernier, nous avons évoqué la possibilité d’un ajustement à la baisse des taux de location au comptant en Saskatchewan et en Ontario. En tant que locataire, il est crucial de connaître votre coût de production et vos recettes prévues afin de déterminer votre capacité à assumer les coûts de la location des terres. Or, les propriétaires fonciers tiennent peut-être compte de facteurs différents.  

De nombreuses raisons peuvent inciter les propriétaires fonciers à louer leurs terres agricoles. La principale raison est que la location produit un revenu et qu’elle est généralement considérée comme un investissement sûr par rapport à de nombreux autres actifs financiers. Des agriculteurs à la retraite, des membres de la famille et des citadins peuvent posséder des terres pour diverses raisons sentimentales ou à des fins d’investissement; cependant, la plupart souhaitent que ces terres produisent des recettes.

Les propriétaires fonciers peuvent effectuer certaines analyses pour comparer le rendement obtenu avec la location de leurs terres agricoles par rapport à celui d’autres investissements sûrs. Ils peuvent par exemple tenir compte du taux de rendement des obligations de dix ans du gouvernement du Canada au cours de la dernière année. Ce taux variait entre 2,2 et 2,7 % au cours des douze derniers mois, ce qui représente une moyenne de 2,4 %.

Ces valeurs laissent croire qu’un propriétaire exigerait un loyer variant entre 22 et 27 $ l’acre pour chaque tranche de 1000 $ l’acre. De plus, les propriétaires garderont un œil sur les conditions du marché, en étudiant les rendements et les prix antérieurs afin de prévoir leurs revenus bruts. Les taux de location au comptant sont traditionnellement lents à s’ajuster, mais il est probable que les propriétaires s’ajusteront en fin de compte à l’évolution des conditions du marché.

Le fait de connaître votre coût de production et de savoir combien vous pouvez payer pour la location de terres vous aidera à assurer la rentabilité de votre entreprise. Les discussions sur le taux de location peuvent s’avérer une tâche délicate. Il sera peut-être plus facile de négocier si vous vous mettez à la place du propriétaire foncier.

James Bryan, économiste agricole principal