Les dépenses d’équipement agricole demeurent constantes en dépit des prix plus élevés

Les prix de l’équipement agricole canadien sont en nette progression depuis dix ans. Le prix des tracteurs à quatre roues motrices a grimpé en moyenne de 80 % (en anglais seulement), passant de 218 047 $ à 392 066 $ au cours de la dernière décennie, tandis que le prix des moissonneuses-batteuses a grimpé de 81 %, pour atteindre 493 562 $. De tout l’équipement qui est devenu le plus coûteux, les semoirs pneumatiques ont enregistré certains des plus forts ajustements de prix, augmentant de 125 % (pour atteindre 311 868 $).

Les dépenses d’équipement agricole en proportion des dépenses totales suivent une évolution latérale 

En 2007, l’équipement agricole représentait 9,6 % des dépenses agricoles totales (en utilisant l’amortissement de la machinerie comme mesure approximative pour ce qui est des dépenses d’équipement agricole). En 2016, il représentait seulement 10,2 % des dépenses totales après les hausses de prix importantes enregistrées au cours de la dernière décennie. 

Par ailleurs, il n’est pas étonnant de constater que les provinces des Prairies enregistrent la plus forte proportion de dépenses d’équipement. Ainsi, celui-ci représente plus de 10 % des dépenses agricoles totales dans chaque province, ce qui s’explique par la production de cultures à grande échelle qui est pratiquée dans cette région. Terre-Neuve, la Nouvelle-Écosse et la Colombie-Britannique affichent la plus faible proportion de dépenses d’équipement avec 5,0 %, 6,2 % et 6,7 % respectivement.

Les dépenses totales d’équipement agricole suivent une tendance à la baisse 

Les dépenses totales d’équipement agricole, incluant le carburant, les réparations et les coûts de possession, affichent une tendance à la baisse par rapport aux dépenses agricoles totales. En 1971, les dépenses d’équipement totales représentaient presque 30 % des dépenses agricoles totales. En 2016, elles représentaient seulement 20 % des dépenses totales en raison de réductions importantes dans les coûts de carburant et de réparation.

Des changements importants dans la technologie maintenant utilisée dans l’équipement agricole ainsi qu’une meilleure lutte antiparasitaire se sont traduits par une amélioration de la gestion agricole et de l’efficacité en matière de carburant. Les agriculteurs peuvent optimiser l’utilisation de leur équipement et répartir leurs coûts sur davantage d’acres, en particulier grâce à l’élimination de la jachère d’été. 


Craig Klemmer
Économiste agricole principal

Craig Klemmer a commencé sa carrière à FAC en 2009 en tant qu’économiste agricole. Il se spécialise dans la surveillance et l’analyse de l’environnement macroéconomique, la modélisation de l’état de santé de l’industrie et la prestation d’analyses des risques liés à l’industrie. Avant son arrivée à FAC, il a travaillé à la Direction de l’élevage du ministère de l’Agriculture de la Saskatchewan. M. Klemmer est titulaire d’une maîtrise en agroéconomie de l’Université de la Saskatchewan.

@CraigKlemmer