La sécheresse en Californie devrait faire augmenter le prix des aliments

L’économiste en chef du département de l’Agriculture des États-Unis (USDA) prévoit qu’en 2014, l’inflation du prix des aliments aux États-Unis augmentera pour atteindre la fourchette de 2,5 à 3,5 %. Les Perspectives agricoles canadiennes à moyen terme d’Agriculture et Agroalimentaire Canada et les Perspectives de l’USDA (en anglais seulement), publiées récemment, mettent l’accent sur la diminution des prix des grains et des oléagineux et la vigueur soutenue des prix du bétail. Est-ce à dire que l’inflation du prix des aliments dépend des prix élevés du bétail?

Dans une certaine mesure, oui. Les stocks restreints de viande rouge et l’amélioration de l’économie américaine conduiront fort probablement à une hausse de l’inflation du prix des aliments en 2014. Toutefois, les prix plus élevés des fruits, des légumes et des noix seront principalement responsables de l’inflation du prix des aliments.

Les précipitations plus abondantes en 2013 et en 2014 ont apaisé les inquiétudes concernant une possible sécheresse dans la principale région productrice de maïs (appelée « Corn Belt ») et le long de la côte est. La sécheresse en Californie, par contre, s’est accrue. Par conséquent, la concurrence pour les faibles ressources en eau s’est intensifiée entre les consommateurs urbains et agricoles. 

Pourquoi s’inquiète-t-on au Canada de la sécheresse en Californie?

La Californie fournit près des deux tiers de la production américaine de fruits et de noix et le tiers de la production maraîchère des États-Unis. La sécheresse dans cet État a beau être loin des frontières canadiennes, l’offre globale sur les marchés nord-américains sera plus serrée que ces dernières années. De plus faibles stocks de fruits et légumes entraîneront à la hausse les prix payés à la ferme et, ultimement, les prix payés par les consommateurs.  Un dollar canadien plus faible ne fera qu’amplifier, au Canada, les répercussions de ces prix plus élevés. 

Craig Klemmer, Analyste de portefeuille et économiste agricole