Le calcul du délai de récupération – une méthode utile pour évaluer vos projets

Un nouveau projet mérite‑t‑il que vous y consacriez temps, effort et argent? Une façon de le déterminer est d’évaluer le projet en fonction du délai de récupération, c’est‑à‑dire le laps de temps nécessaire pour récupérer le capital investi dans un projet.

Calcul du délai de récupération

Exemple 1 : Un producteur laitier est à la recherche d’une nouvelle source de revenus et envisage d’installer un digesteur anaérobie pour transformer le fumier et les déchets organiques en gaz naturel. Ce gaz pourrait servir de source énergétique pour l’exploitation, en plus de créer des recettes supplémentaires tirées des ventes du gaz naturel excédentaire au réseau.

Supposons que :

  • le coût du digesteur anaérobie est de 500 000 $;
  • les coûts énergétiques annuels diminuent de 20 000 $;
  • les ventes annuelles de gaz naturel se chiffrent à 60 000 $.

Avantages

Le délai de récupération est facile à calculer et à interpréter. Un délai de récupération inacceptable pourrait vous inciter à reconsidérer le projet. Cette méthode est donc un outil important pour les entreprises qui sont confrontées à des problèmes de liquidité, en ce sens qu’elle donne une idée des projets qui sont les plus susceptibles d’offrir un délai rapide de récupération des fonds investis.

Inconvénients

Le délai de récupération ne tient pas compte de la valeur temporelle de l’argent. Comme le dit l’adage, l’argent a plus de valeur aujourd’hui qu’il n’en aura demain. Par conséquent, il serait donc judicieux, en ce qui concerne la période de récupération, d’actualiser les flux de trésorerie futurs en fonction du niveau de risque du projet et en tenant compte des effets de l’inflation au fil du temps.

Autre option : le délai de récupération actualisé

Exemple 2 : Situation semblable à l’exemple précédent, à la seule différence que les flux de trésorerie futurs sont actualisés à un taux de 5 % par année. En plus de refléter le coût du capital pour l’entreprise (que l’argent provienne d’un emprunt ou des fonds internes de l’entreprise), cette méthode devrait aussi tenir compte des risques associés à l’investissement.

La valeur actualisée des flux de trésorerie est de 76 190 $ au cours de la première année, de 72 562 $ au cours de la deuxième année, et ainsi de suite. Ainsi, après réception du huitième paiement, le projet affichera un solde positif. Par conséquent, le délai de récupération actualisé s’étend sur une période de huit ans.

Ces méthodes ne tiennent pas compte des flux de trésorerie après le délai de récupération (actualisé). Toutefois, elles constituent un point de départ pour déterminer la viabilité d’un investissement avant d’approfondir vos recherches et votre planification.


Blair Baillargeon, étudiant stagiaire, Économie agricole