Le rapport intitulé FAC économie agroalimentaire : Tour du monde des échanges commerciaux de 2015 est publié aujourd’hui

Le rapport FAC économie agroalimentaire : Tour du monde des échanges commerciaux de 2015 a été publié aujourd’hui. Il examine l’effet des variations du taux de change sur la valeur des exportations canadiennes de bétail, de cultures et de produits alimentaires transformés.

Parfois, un huard plus faible aidera à accroître la valeur des exportations canadiennes dans certains des plus importants marchés du Canada. Le taux de change n’est toutefois que l’un des nombreux facteurs qui ont un effet sur les exportations et cet effet est souvent moins important que celui des autres facteurs.

En fait, c’est la croissance du PIB dans les cinq principaux marchés du Canada qui a l’impact le plus important sur la croissance des exportations canadiennes. Des principaux marchés d’exportation du Canada, la Chine – le deuxième marché agricole le plus important du Canada – affichera la plus importante croissance de son PIB en 2016, ce qui pourrait se traduire par des exportations supplémentaires de cultures d’une valeur de 343 millions de dollars en 2016.

Voici ce que nous vous conseillons:

Bien qu’il soit important de surveiller les fluctuations du taux de change, vous devriez concentrer vos efforts à vous positionner de façon concurrentielle en fonction de facteurs de réussite à long terme, notamment l’innovation et la productivité. L’établissement de relations avec les fournisseurs locaux sur les marchés d’exportation et la diversification de vos marchés vous aideront grandement à améliorer votre compétitivité. Cela vous permettra en outre d’atténuer le risque lié aux variations du taux de change.

Martha Roberts, spécialiste de la recherche économique

Pour en savoir davantage sur les échanges commerciaux dont fait état le rapport FAC économie agroalimentaire, regardez ces vidéos mettant en vedette Jean-Philippe Gervais, économiste agricole en chef de FAC.

  • Marchés émergents et exportations canadiennes : quel impact?
  • Taux de change et exportations canadiennes : quel impact?