Passer au contenu principal

FAC augmente sa capacité de prêt de 5 G$ pour atténuer les difficultés financières de l’industrie

  • 23 mars 2020

L’assise financière de Financement agricole Canada (FAC) a été bonifiée pour permettre une capacité de prêt supplémentaire de 5 milliards de dollars, a annoncé la ministre d’Agriculture et Agroalimentaire Canada Marie-Claude Bibeau.

L’annonce de la ministre Bibeau fait suite à celle du premier ministre Justin Trudeau faite plus tôt aujourd’hui et dans le cadre de laquelle il a donné plus de détails sur le plan du gouvernement du Canada visant à soutenir l’économie durant la pandémie de la COVID-19. Dans cette annonce, le gouvernement a pris un engagement ferme envers l’industrie agricole et agroalimentaire afin de veiller à ce que les producteurs, les agroentrepreneurs et les transformateurs de produits alimentaires continuent d’avoir accès au capital nécessaire en cette période éprouvante.

« Les agriculteurs et les producteurs travaillent fort pour mettre de la nourriture sur les tables des familles partout au pays. Ils ne devraient pas avoir à craindre de ne pas pouvoir rembourser leurs prêts ou de ne pas avoir assez d’argent pour subvenir aux besoins de leur propre famille », a déclaré le premier ministre. « Nous prenons des mesures dès maintenant pour leur donner plus de souplesse et leur permettre de relever les défis qui se présenteront à eux. »

« Comme beaucoup de Canadiennes et de Canadiens, je suis vraiment reconnaissante envers les agriculteurs et les propriétaires et employés des entreprises de produits alimentaires qui continuent à travailler dur pour que nous ayons tous des aliments de qualité sur les étagères de nos épiceries et dans nos assiettes. Leur travail soutenu est essentiel à notre plan de gestion de la COVID-19 », a déclaré la ministre Bibeau. « Les mesures annoncées aujourd’hui offriront aux agriculteurs et aux producteurs d’aliments de tout le pays une importante souplesse financière dont ils auront besoin en cette période difficile. »

« Les producteurs qui craignent de ne pas avoir les flux de trésorerie nécessaires pour effectuer leurs semis ou les transformateurs de produits alimentaires qui subissent les contrecoups de ventes perdues en raison du ralentissement économique peuvent compter sur l’aide de FAC en cette période d’incertitude économique », déclare Michael Hoffort, président-directeur général de FAC. « Des périodes comme celle-ci nous rappellent l’importance des producteurs et des transformateurs d’aliments canadiens pour notre pays et pour nourrir la planète. »

M. Hoffort ajoute que FAC exploitera ses ressources pour trouver les solutions les plus susceptibles de favoriser le rétablissement de l’industrie, pour qu’elle se relève encore plus forte. Au départ, la priorité sera d’aider l’industrie à surmonter les difficultés de trésorerie afin que les entreprises puissent rester concentrées sur les fonctions commerciales essentielles sans avoir à se soucier de l’accès aux fonds nécessaires pour poursuivre leurs activités durant cette période difficile.

« Le soutien à l’industrie reposera aussi sur une collaboration étroite entre les banques, les caisses populaires, FAC et d’autres institutions financières. FAC est un partenaire solide et stable de l’industrie depuis plus de 60 ans, et il n’en va pas autrement dans la situation actuelle. Nous travaillerons en partenariat avec d’autres fournisseurs de services financiers pour offrir les solutions qui permettront à l’industrie agricole et agroalimentaire de surmonter les défis qui l’attendent. »

Comme autre mesure de soutien, FAC demande à ses clients actuels qui sont préoccupés par leurs flux de trésorerie ou par d’autres questions financières de communiquer avec elle pour discuter de solutions de rechange, comme les reports de paiements et les produits disponibles pour répondre à leurs besoins de trésorerie.

« Chaque entreprise a une situation financière unique, et par conséquent, il peut être opportun d’envisager un éventail d’options, fait valoir M. Hoffort. L’essentiel, c’est que FAC bénéficie du soutien de son actionnaire pour jouer un rôle accru en vue d’assurer la réussite de l’industrie agricole et agroalimentaire d’un bout à l’autre du pays. Plus tôt nous nous attaquons aux difficultés éventuelles, plus nous disposons de moyens. »

Les clients qui subissent des pressions financières sont invités à communiquer avec leur directeur des relations d’affaires ou avec le Centre de service à la clientèle de FAC — au 1-888-332-3301 — pour discuter de leur situation et des options qui s’offrent à eux.

FAC est le plus important prêteur à l’industrie agricole et agroalimentaire canadienne et possède un portefeuille de prêts de première qualité de plus de 38 milliards de dollars. Nos employés ont à cœur l’avenir de l’agriculture et de l’agroalimentaire au Canada. Nous offrons des solutions de financement souples et concurrentielles ainsi que des logiciels de gestion, de l’information et des connaissances spécialement conçus pour l’industrie agricole et agroalimentaire. À titre de société d’État financièrement autonome, nous versons des dividendes à notre actionnaire, et nous réinvestissons nos profits dans les secteurs et les collectivités que nous servons. Visitez fac.ca ou suivez-nous sur Facebook, Instagram, LinkedIn et sur Twitter.

-30-

Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour organiser des entrevues, veuillez communiquer avec :

Éva Larouche (bilingue)
Communication d’entreprise
Financement agricole Canada
1-888-780-6647
eva.larouche@fac.ca